Comment motoriser un Kart à pédale ?

karting a pedale

Vous aimez les Karts à pédales, faire de la mécanique et du bricolage ou encore vous aimez faire de la vitesse. N’hésitez pas et lancez-vous dans la conception et la motorisation d’un Kart à pédales. Vous verrez que non seulement cela sera une bonne expérience, mais vous aurez aussi la possibilité d’assouvir vos désirs.

Découvrez à travers cet article les étapes nécessaires pour la motorisation de votre kart à pédales.

Matériaux

Avant de se mettre au travail, il faut d’abord s’assurer d’avoir tout le matériel à portée de main. Ainsi, vous aurez besoin : d’un châssis composé de deux barres longitudinales et de deux barres transversales, quatre pneus et jantes (pouvant aller de 5 à 6 pouces), un volant pour la direction, un siège, des pédales et un moteur à faible puissance suffira largement.

Plan de construction

Il est mieux que vous définissiez au préalable les astuces nécessaires pour mener à bien la conception de votre propre Kart à pédales motorisé. C’est-à-dire, vous devez faire un schéma représentatif de votre plan de Kart à pédales. Cela pourra vous permettre d’avoir une vue plus claire des composantes à fixer et facilitera aussi votre approche sur les tâches à accomplir. Déterminez ensuite la taille du kart en fonction de l’âge du conducteur.

A regarder : https://www.youtube.com/watch?v=nmwPi6tTeqM

Phase de construction proprement dite

Après la réalisation du plan détaillé, attaquez la construction de votre kart à pédales. Découpez un tube de métal suivant les longueurs du schéma, sans oublier d’incurver l’avant de votre véhicule pour permettre aux roues de tourner plus facilement. Pour les fixations, une soudure extra-forte est recommandée. Soudez les différentes parties du châssis afin que ce dernier puisse supporter le poids du moteur ainsi que le vôtre. Ne montez pas le châssis de sorte qu’il soit trop élevé par rapport au niveau du sol. Le châssis est très important, il doit donc être solide et fiable avant que vous ne posiez le moteur et l’habitacle. Utilisez pour l’essieu avant une tige droite en acier et deux bagues que vous fixez au châssis puis posez les fusées de façon à ce qu’elles ne gênent pas l’arbre de transmission. Après l’installation de l’essieu arrière, fabriquez le siège.

A étudier également : Les meilleurs bancs pour abdos du moment

Phase d’installation du moteur sur le kart a pedale

Pour en venir au moteur qui est l’élément le plus important, il est plus conseillé d’utiliser un moteur de puissance 2cv. Le moteur doit être de bonne qualité et ne doit pas être trop ancien. Il ne vous reste plus qu’à mettre en place le moteur pour finaliser la transmission. Il vous faudra mettre une plaque d’acier à l’arrière du châssis pour servir de support au moteur.

De plus, vous devez installer le moteur en veillant à ce que sa poulie soit alignée avec celle de la transmission sur l’essieu avant. Montez la tige en acier qui servira de direction pour la colonne et une barre pour les essieux. Ensuite, fixez les roues aux essieux à l’aide de moyeux. Placez vos freins en fixant un disque sur l’essieu arrière et un assemblage d’étriers sur le châssis. De tous les types de freins qui existent, le frein à disque est le plus efficace, car il offre une meilleure capacité de système de freinage. Pour finir, branchez le câble d’accélération à la manette d’accélération. N’oubliez pas de toujours garder à l’esprit que la sécurité est la priorité dans toutes les activités motorisées.

On en parle : vidaxl avis